Douleur et maladies neurologiques, le cercle vicieux  Abonné

Publié le 01/12/2017
Migraine, douleur musculo-squelettiques, etc. Au-delà des douleurs neuropathiques proprement dites, de nombreuses affections neurologiques engendrent des symptômes douloureux qui eux-mêmes peuvent aggraver l’évolution de la maladie. Un cercle vicieux mis en exergue lors du dernier congrès français de la douleur.
.

.
Crédit photo : SPL/PHANIE

Parce qu’elles sont fréquentes, qu’elles impactent le quotidien des patients et qu’elles peuvent même interférer avec l’évolution de la pathologie, les douleurs en lien avec la maladie de Parkinson, la SEP ou encore la maladie d’Alzheimer sont de plus en plus prises en considération. Le récent congrès de la société française d’étude et de traitement de la douleur (Nice 16-18 novembre) n’a pas fait exception, avec toute une session consacrée à cette question.

Maladie de Parkinson : des douleurs protéiformes

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte