Journée mondiale

Douleur : du nouveau, mais pour les spécialistes  Abonné

Publié le 16/10/2015
Les experts de la douleur préconisent une prise en charge « sur mesure de la douleur » et privilégient le réseau de soins malade-médecin généraliste- spécialiste.

Crédit photo : DAVID MACK/SPL/PHANIE

Tandis que l’arsenal thérapeutique antalgique à disposition du généraliste s’amenuise avec le déremboursement des anti-arthrosiques d’action lente, la mise à mal des AINS et la polémique sur la tolérance du paracétamol vite dégonflée, la Journée mondiale de la lutte contre la douleur du 19 octobre, s’ouvre sur un bilan en demi-teinte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte