Génétique

DOULEUR ABDOMINALE : QUAND PENSER MALADIE RARE ?  Abonné

Publié le 14/02/2014
La répétition des symptomes, l’origine ethnique et les antécédents familiaux doivent orienter vers une maladie rare devant des douleurs abominales chez l’adulte.

Crédit photo : B. BOISSONNET / BSIP

En France, la prévalence cumulée des maladies rares se situe autour de 6%. Méconnues, ces maladies sont souvent sous-diagnostiquées alors que leurs conséquences peuvent être graves et que plusieurs d’entre elles, sont traitables.

L’INTERROGATOIRE EST ESSENTIEL

› Les maladies rares étant très souvent génétiques, il faut rechercher des éléments en faveur d’une histoire familiale. Y a-t-il des antécédents de maladie particulière (pouvant éventuellement s’être manifestée par des douleurs abdominales) chez un parent (frère, sœur, cousin, etc.) ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte