Thermalisme

Les cures à l’heure des preuves Abonné

Publié le 13/01/2017
Les cures  à l’heure  des preuves

Therm
GARO/PHANIE

Avec de nombreuses études publiées, ou en cours, la médecine thermale se met peu à peu à l’EBM. La discipline innove aussi en s’intéressant de plus en plus à l’éducation thérapeutique et en proposant des cures pour la prévention du burn out ou le post-cancer…

Les cures thermales ont-elles une place dans les stratégies thérapeutiques ou relèvent-elles davantage du soin de confort ? Face à cette question récurrente, le secteur a pris le taureau par les cornes et s’est rapidement attelé à évaluer ses pratiques. 80 % des cures évaluées Ainsi, contrairement aux idées reçues, « le thermalisme a plutôt été en avance sur les autres traitements non médicamenteux, soulignait R. Forestier dans un article très récent (Revue du Rhumatisme 83 ; 2016 ; 403-7), avec, dès la fin des années 80, la publication d’essais randomisés dans la…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte