Prévention

DMLA, quand la nutrition protège la vision  Abonné

Publié le 23/01/2015
De la prévention de la DMLA à l’impact cognitif de la vitamine D, les Journées Francophones de Nutrition ont souligné l’importance de certains nutriments dans le développement de différentes pathologies.

Crédit photo : SPL/PHANIE

Prévenir l’apparition ou la progression de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) par la nutrition n’est pas un mythe ! Cécile Delcourt, chercheuse à l'Inserm (Bordeaux) en a fait la démonstration lors des dernières Journées Francophones de Nutrition (Bruxelles 10-12 décembre).

« Trois facteurs nutritionnels ont été identifiés : les vitamines et minéraux, les pigments maculaires antioxydants et les oméga-3 », signale-t-elle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte