Pneumologie

Diagnostiquer une pneumopathie aiguë communautaire  Abonné

Par
Publié le 29/01/2016
La récente prise de position du CNGE sur la place de la radiographie thoracique dans la prise en charge des pneumopathies aiguës communautaires (PAC) fait s’interroger sur le diagnostic même d’une PAC, longtemps considéré comme « radioclinique ».

Crédit photo : BURGER/PHANIE

Jusqu’alors, le diagnostic de PAC reposait sur 3 éléments : les signes fonctionnels respiratoires, la fièvre et les images radiologiques. Pourtant, en premier recours, les choses pourraient être différentes…
 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte