En France

« Développer les équipes de soins primaires »  Abonné

Publié le 28/11/2014

Impliquer davantage les généralistes dans la fin de vie, oui mais comment, alors que les négociations sur le travail d ’équipe ont échoué ? « Les médecins accompagnent, déjà, leurs patients en fin de vie », rappelle Claude Leicher, président de MG France. Et Luc Duquesnel, chef de file de l’UNOF, de préciser que « fréquemment, les médecins se rendent disponibles en dehors de l’ouverture de leur cabinet. Très souvent, ils laissent leur numéro de portable à la famille du patient et ça ne se sait pas. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte