Trois questions au Pr Eric Renard*

« Des résultats en fin d’année »  Abonné

Publié le 20/06/2014

Où en sont vos recherches sur le pancréas artificiel ?

Pr Eric Renard. Le principe est de relier une pompe à insuline classique, comme en utilisent déjà 30 000 diabétiques en France, à un capteur de glucose (aiguille souple insérée sous la peau) mesurant un centimètre, via une application sur un smartphone qui calcule les besoins d’insuline en fonction de la glycémie mesurée. La relation entre les trois éléments du dispositif que nous utilisons se fait sans aucun fil. Les éléments sont reliés par bluetooth. L’expérimentation a commencé le 16 juin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte