Allergies respiratoires

Des patients mal informés  Abonné

Publié le 02/10/2015

65% des patients souffrant d’allergies respiratoires (AR) savent que celles-ci peuvent s’aggraver dans le temps, mais ils ne sont que 34 % à consulter un spécialiste allergologue et 54 % à se tourner vers un généraliste.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte