Thérapeutique

Des médecins trop frileux avec l’adrénaline ?  Abonné

Publié le 17/05/2013

Dans les situations d’anaphylaxie de l’enfant, l’utilisation de l’adrénaline IM reste encore trop timide a déploré le Dr Chantal Karila (hôpital Necker, Paris) lors d’une session dédiée aux urgences en allergologie pédiatrique.

Plusieurs éléments peuvent expliquer ce constat dont les difficultés diagnostiques. Si l’association baisse de

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte