Algologie

Des douleurs sans plainte  Abonné

Publié le 29/11/2013
Les sources de douleurs sont nombreuses chez le sujet âgé. Pour autant, elles sont parfois difficiles à décrypter car il existe un certain fatalisme face à ces douleurs aussi bien du côté des patients et de leur entourage que de la part des médecins aussi.

Avec l'âge, les raisons de souffrir sont plus nombreuses du fait de la présence croissante de polypathologies ou de la survenue d'accidents telles les fractures. Ces douleurs ont aussi des prévalences différentes selon le lieu de vie. Elle est estimée à 50 % à domicile, 49 à 83 % en institution et plus encore en fin de vie. Aussi doit-on avoir la douleur présente à l’esprit en permanence car le patient âgé s'exprime d'une manière appauvrie et non verbalisée et il existe un certain nombre d'idées reçues : « Vieillir c'est souffrir », « Avec l'âge, les douleurs sont moins fortes »...

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte