Dépister le SAHOS au cabinet médical  Abonné

Publié le 14/10/2011

La sévérité du SAHOS est définie sur la composante la plus sévère après prise en compte de l'importance de la somnolence diurne d'une part, de l'IAH d'autre part (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte