DÉPISTER ET TRAITER LE(S) PARTENAIRE(S) MÊME ASYMPTOMATIQUE(S)  Abonné

Publié le 27/09/2013

« On ne le répète jamais suffisamment, il faut toujours penser aux sujets contact et tous les partenaires doivent être traités en même temps, précise le Pr Janier. Il n’est pas toujours simple d’obtenir de son ou sa patiente que le ou les partenaires soient avertis et convaincus de consulter, c’est pourtant essentiel et cela justifie largement le temps passé à convaincre. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte