Prévention

DÉPISTAGE DU CANCER DU COL UTÉRIN  Abonné

Publié le 18/10/2013
Le frottis cervico-utérin reste l'examen clé pour le dépistage du cancer du col de l'utérus, comme le rappelle la HAS dans un récent référentiel. La recherche concommitante du HPV n’est toujours pas recommandée.

En France, le taux de couverture du dépistage du cancer du col de l'utérus a été estimé à seulement 58 % en 2007-2009. Seules 8 % des femmes âgées de 25 à 65 ans ont un suivi adéquat, près de 52 % ne seraient pas ou trop ou souvent dépistées et 40 % le seraient trop fréquemment (1).

LE FROTTIS CERVICO-UTERIN INDÉTRONABLE

› Le dépistage du cancer du col repose sur le frottis cervico-utérin (FCU) en sus de l'examen gynécologique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte