Neurologie.

Démarche étiologique d’une neuropathie périphérique  Abonné

Publié le 09/10/2009
L’intérêt du diagnostic étiologique d’une neuropathie périphérique est de ne méconnaître aucune étiologie, surtout si elle est curable. Il repose sur une bonne connaissance de la sémiologie neurologique et sur une démarche diagnostique précise dont les recommandations ont été publiées par l’HAS en 2007.

Crédit photo : ©VALLAT JM

Crédit photo : ©DR

Crédit photo : ©VALLAT JM

Dr Caroline Pombourcq (rédactrice, fmc@legeneraliste.fr), sous la responsabilité scientifique du Pr Jean-Michel Vallat (service de neurologie, centre de référence des neuropathies périphériques rares, CHU Dupuytren, 87042 Limoges Cedex)

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte