DÉCELER LE CANCER À UN STADE PRECOCE  Abonné

Publié le 23/05/2014

Le dépistage du cancer broncho-pulmonaire consiste à rechercher cette affection chez des individus à risque asymptomatiques. Dans le passé, plusieurs études ont montré l’inefficacité de la radiographie thoracique et de l’analyse cytologique de l’expectoration comme instruments de dépistage (6) en terme de bénéfice sur l’espérance de vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte