Débat en Allemagne autour de l’accès à la pilule du lendemain

Publié le 09/02/2014

Crédit photo : Schlaier/DR

Le ministre allemand de la Santé, le conservateur Hermann Gröhe, s'est déclaré favorable au maintien de la prescription sur ordonnance de la pilule du lendemain en Allemagne. "Nous avons besoin d'un accès rapide et sans discrimination à la pilule du lendemain, et nous avons besoin d'une bonne consultation", a estimé M. Gröhe, membre du parti CDU de la chancelière Angela Merkel, dans un entretien au journal dominical Welt am Sonntag. "La meilleure façon d'assurer cela, c'est de garder la prescription sur ordonnance", a-t-il ajouté.

La pilule du lendemain, une contraception d'urgence à prendre au maximum 72 heures après une relation sexuelle, n'est disponible en Allemagne qu'après avoir obtenu une ordonnance auprès d'un médecin. Et la prise de position du ministre intervient alors que la mise en vente libre doit être débattue jeudi au Bundestag. Les sociaux-démocrates du SPD, qui sont au côté des conservateurs dans le gouvernement de coalition d'Angela Merkel, y sont favorables, tout comme la gauche radicale et les Verts. Le CDU et son petit frère bavarois CSU sont au contraire réticents. Pour sa part, l'Institut fédéral allemand des médicaments a rendu un avis favorable à la vente sans ordonnance de la pilule du lendemain.


Source : legeneraliste.fr