Rhumatologie

De nouvelles données dans la polyarthrite rhumatoïde  Abonné

Publié le 28/06/2013
Selon le congrès de l’Eular (The European League Against Rheumatism) 2013 qui s’est tenu du 12 au 15 juin dernier à Madrid, la stratégie de traitement de la polyarthrite rhumatoïde s’est affinée et la lombalgie se décline en plusieurs phénotypes dont un est accessible à l’infiltration intradiscale.

« Le congrès n’a pas été très riche en grands essais comparatifs mais il a plutôt donné lieu à quelques mises au point » a affirmé le Pr Jean Sibilia (Strasbourg). Il a néanmoins indiqué que l’Eular avait adopté de nouvelles modalités pour la prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde (PR), « maladie inflammatoire emblématique » qui atteint 300 000 personnes en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte