Dans le Médoc, pas de lien prouvé de causalité entre pesticides et cancer

Publié le 21/09/2017
.

.
Crédit photo : SPL/PHANIE

Denis Bibeyran s'est peut-être retourné dans sa tombe à la lecture de la décision de la Cour d'appel de Bordeaux le concernant. Salarié agricole dans les vignes du Médoc pendant 32 ans, il est décédé le 12 octobre 2009, à l'âge de 47 ans, d'un cancer contracté dix mois plus tôt. Il était tractoriste et directement exposé aux pesticides pendant une vingtaine d'années. Mais les juges n'ont pas reconnu jeudi de lien établi de causalité entre l'utilisation de pesticides et le cancer rare dont est décédé l'ouvrier viticole girondin.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)