Pédiatrie

CRITÈRES D'HOSPITALISATION D'UNE GEA CHEZ LE NOURRISSON  Abonné

Publié le 13/12/2013

Ce sont des affections très fréquentes du nourrisson et de l’enfant mais dont le risque majeur est la déshydratation. Elles justifient une surveillance rapprochée chez le nourrisson.

Crédit photo : KOSHY JOHNSON/SPL/PHANIE

Les virus (surtout les rotavirus) sont responsables de 70 à 80 % des cas chez le nourrisson et l’enfant. Les causes bactériennes (10 à 20% des cas) sont dues à des germes invasifs (salmonelles, Escherichia coli, etc.), producteurs de toxines (Escherichia coli, Shigella) ou à la fois invasifs et producteurs d’enterotoxines (Campylobacter jejuni).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte