Coronavirus, moins de nouvelles contaminations selon Santé publique France

Publié le 17/04/2020
Carte SPF

Carte SPF

Le dernier point épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France le confirme : l’épidémie de Covid-19 commence à marquer le pas sur le territoire français.

En semaine 15 (6-12 avril), l’incidence des cas d’infection respiratoire aiguë dus au SARS-CoV-2 vus en médecine générale a ainsi été estimée à 11 cas pour 100 000 habitants, soit 7 155 nouveaux patients ayant consulté pour ce motif, contre plus de 28 241 la semaine précédente. « Ce chiffre est en nette diminution depuis deux semaines », souligne le réseau Sentinelles à l’origine de ces estimations. De même, l’incidence globale des infections respiratoires aiguë vues en médecine générale a nettement reculé pour atteindre 170 cas pour 100 000 habitants.

La tendance est également à la baisse s’agissant du nombre d’actes effectués par SOS Médecins et de passages aux urgences pour suspicion de Covid-19, passés respectivement de 8 786 et 27 066 en semaine 14 à 5 256 et 19 037 en semaine 15.

Autant d’indicateurs « traduisant une diminution des nouvelles contaminations », décrypte Santé publique France.

Encore beaucoup de patients hospitalisés

L'éclaircie concerne aussi l’hôpital mais de façon moins marquée. Le nombre de nouvelles hospitalisations et de nouvelles admissions en réanimation de patients Covid-19 recule (-4 712 et -1 742 respectivement par rapport à la semaine précédente). En revanche, le nombre total de patients hospitalisés reste stable « à un niveau élevé » (32 292 en date du 14 avril) tandis que celui de malades hospitalisés en réanimation amorce une diminution (6 730 vs 7 131 en semaine 14). 

Bénédicte Gatin

Source : legeneraliste.fr