Coronavirus MERS : Ryad consulte les experts et sollicite l’industrie pharmaceutique

Publié le 29/04/2014

Crédit photo : Muhaidib

Le ministre saoudien de la Santé par intérim, Adel Faqih, a déclaré qu'un groupe d'experts occidentaux et de représentants de l'OMS, réunis pendant deux jours à Ryad, avaient discuté d'"une série de mesures préventives (...) pour contenir la propagation du virus". "Ces mesures seront annoncées dans les prochains jours", a-t-il ajouté. Le ministère saoudien de la Santé a par ailleurs demandé à cinq firmes pharmaceutiques mondiales de collaborer avec lui pour tenter de mettre au point un vaccin. Enfin, alors que mi-avril, les autorités saoudiennes avaient estimé qu'il était trop tôt pour établir un lien direct entre le coronavirus MERS et les chameaux, le minsitre de la santé par intérim a conseillé à la population "de ne pas être en contact avec des chameaux, notamment s'ils sont malades".

Pour le moment, la maladie ne semble pas inquiéter les fidèles qui affluent dans la ville sainte de La Mecque (ouest) pour effectuer le rite de la Omra (petit pèlerinage).Le gouvernement a cependant recommandé que les personnes âgées ou gravement malades, les enfants et les femmes enceintes "reportent leur pèlerinage" cette année.

Les autorités saoudiennes ont par ailleurs annoncé mardi la mort de trois autres personnes infectées par le coronavirus MERS dans le royaume -trois hommes de 56, 61 et 79 ans touchés par la maladie- et de six nouveaux cas de contamination par le coronavirus, portant à 345 le nombre des personnes touchées depuis l'apparition de la maladie dans le royaume en septembre 2012.


Source : legeneraliste.fr