Coronavirus Mers : les (jeunes) chameaux de plus en plus suspects

Publié le 11/02/2015

Crédit photo : CC

Les personnes ayant des contacts directs avec les chameaux présentent un risque plus élevé d'infection par le coronavirus MERS. C’est ce que confirme l’OMS, citant des résultats préliminaires d'une série d'études. Et le ministère saoudien de la Santé a averti mardi d'une possible hausse, causée par les jeunes chameaux, des cas de coronavirus MERS, une maladie dont le royaume est le premier foyer. Une poussée de la maladie survient généralement en cette période de l'année et elle "pourrait très probablement" survenir à nouveau en l'absence d'une campagne de sensibilisation à l'hygiène, a indiqué à l'AFP le Dr Abdel Aziz Ben Saïd, un médecin en charge du centre de commandement et de contrôle relevant du ministère. "En cette période, ils (les chameaux) sont âgés de deux ou trois mois. Ils sont sensibles à l'infection (...) donc on a plus de chameaux infectés qui circulent en ce moment", a-t-il dit, indiquant qu'une campagne d'hygiène avait été lancée dans le pays. Au total, 857 cas d'infections par le MERS, dont 366 mortels, ont été recensés en Arabie saoudite depuis l'apparition de la maladie il y a trois ans, selon des statistiques du ministère.


Source : legeneraliste.fr