Contre GPA et PMA aux couples homos, "la manif pour tous" reprend du service dimanche

Publié le 01/02/2014

Crédit photo : Claude TRUONG-NGOC

Pour les animateurs de "La manif pour tous" qui ont battu le pavé parisien au printemps dernier, c’est l’heure des retrouvailles. Des dizaines de milliers de personnes opposées à l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et à la gestation pour autrui (GPA), sont en effet attendues dimanche à Paris et à Lyon. Mais aussi à Bruxelles, Madrid ou Rome pour des manifestations similaires. A Paris, le cortège partira à 13h de l'Ecole militaire pour   arriver à Denfert Rochereau.

Cette fois, les organisateurs ont pris leur précaution pour ne pas être accusés de débordements. Ils ont  missionné des huissiers de justice pour constater l'attitude des forces de l'ordre lors de la manifestation prévue dimanche, mais aussi des participants. Selon l’avocat de l’organisation, les huissiers pourront "décrire les mouvements policiers, les agissements des manifestants comme des forces de l'ordre, relever d'éventuelles atteintes à la liberté individuelle". Il reviendra aux huissiers de "décrire la dispersion de la manifestation en précisant l'attidude des manifestants vis-à-vis des fonctionnaires de police présents sur place et en décrivant les mouvements des fonctionnaires de police (barrages, encerclements...)".  De son côté, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls a mis en garde samedi les animateurs contre tout risque de débordement.



Source : legeneraliste.fr