CONTRACEPTION ET EPILEPSIE  Abonné

Publié le 30/11/2012

La contraception est indispensable chez une femme épileptique (250 000 en France), toute grossesse devant être programmée. Il faut s’informer des produits utilisés et savoir s’ils sont ou non inducteurs enzymatiques.

Si l’antiépileptique est non inducteur enzymatique (antiépileptiques récents), le choix de la contraception dépend du désir de la patiente (voirtableau 1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte