Troubles du transit

Constipation, le stress mais pas seulement...  Abonné

Publié le 12/06/2015
Souvent attribuée à des facteurs psychologiques, la forte propension des femmes à la constipation pourrait en fait être multifactorielle et reste pour le moment mal comprise. Son impact sur la qualité de vie – et notamment la sexualité – est en revanche de mieux en mieux documenté.

Crédit photo : BURGER/PHANIE

La constipation concerne 5 à 35% de la population générale, selon les études. « Pour de multiples raisons, non encore totalement élucidées, jusqu’à l’âge de 75 ans les femmes souffrent majoritairement de constipation chronique, détaille le Dr Jean-Paul Vove, (Bordeaux), avec un sex ratio de trois femmes pour un homme ». Au-delà de 75 ans, le ratio s’inverse, essentiellement du fait des adénomes ou cancers de la prostate et de leurs traitements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte