Risques environnementaux : le médecin généraliste, un acteur clé  Abonné

Publié le 20/03/2020

Prévention, gestion de crises sanitaires aiguës, reconnaissance et prise en charge des cancers ou d’autres pathologies liés à des facteurs environnementaux (polluants, perturbateurs endocriniens, etc.) ou encore prise en compte du risque environnemental dans les rejets liés à sa pratique : la médecine générale est concernée au premier chef par les risques environnementaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte