34e Journée scientifique du Grio

Quand l'ostéoporose s'en prend aux jeunes Abonné

Publié le 29/01/2021
Quand l'ostéoporose s'en prend aux jeunes


SPL/PHANIE

L’ostéoporose n’est pas toujours l’apanage de l’âge. En témoigne le récent congrès du Grio, qui a fait la part belle à l’ostéoporose gravidique et aux atteintes idiopathiques du sujet jeune. Cette 34e édition est aussi revenue sur le débat récurrent quant à l’intérêt clinique des marqueurs du remodelage osseux et a permis de dresser un panorama des nouvelles pistes thérapeutiques portées par la biologie moléculaire.

La science progresse mais l’ostéoporose reste encore en partie mystérieuse. À l’heure de l’evidence based medecine, des formes particulières d’ostéoporose gardent leur part d’ombre, et le suivi de la maladie ne fait toujours pas consensus. Dans ce contexte, la 34e Journée du Groupe de recherche et d’information sur les ostéoporoses (Grio), qui s’est tenue virtuellement le 15 janvier, a été l’occasion de faire le point sur ce qu’on sait et ce qu’on ignore encore de cette pathologie du remodelage osseux. Ostéoporose gravidique : l’allaitement pointé du doigt Parmi les formes…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte