Psoriasis, un début précoce n’engage pas forcément l’avenir  Abonné

Publié le 15/01/2021

Le pronostic du psoriasis est-il plus péjoratif lorsque la maladie débute pendant l’enfance ? Sur ce point, le Dr Emmanuel Mahé (hôpital Victor-Dupouy, Argenteuil) se montre plutôt rassurant : « Le début précoce d’un psoriasis ne signifie pas qu’arrivé à l’âge adulte, l’enfant sera plus à risque de développer des formes cutanées sévères ou plus de rhumatismes psoriasiques », souligne le dermatologue.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte