Rhumatologie

PR, des exigences thérapeutiques payantes Abonné

Publié le 04/09/2020
PR, des exigences thérapeutiques payantes


SPL/PHANIE

Totalement virtuel cette année, le congrès européen de rhumatologie a accordé une large place à la polyartrite rhumatoïde (PR), avec de nouvelles données de terrain confortant l’intérêt d’une prise en charge précoce et globale. Autre bonne nouvelle sur le front de la PR : le foisonnement de la recherche, qui laisse espérer de nouvelles thérapies ciblées.

Vitrine de la recherche en rhumatologie, le congrès virtuel de la Ligue européenne contre le rhumatisme (EULAR, 3-6/06 2020) a produit cette année de nombreuses études sur la polyarthrite rhumatoïde (PR). Outre plusieurs résultats d’essais prometteurs (voir encadré), cette édition 2020 a fait la part belle à la pratique médicale, avec notamment des données qui renforcent l’intérêt d’agir vite. Rémissions sans traitement Deux études présentées confortent et précisent en effet le concept de « fenêtre d’opportunité », augmentant la probabilité de rémission clinique et…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte