Médicaments : benzodiazépines, déculpabiliser les médecins !  Abonné

Publié le 31/03/2017
.

.
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

En progrès mais peut mieux faire… Selon les dernières données de l’ANSM, la consommation de benzodiazépines en France aurait légèrement reculé en 2016. Si cette tendance est à saluer, puisqu’elle survient après plusieurs années de hausse, la surprescription de ces molécules et leur mésusage restent tout de même préoccupants.
Dans ce contexte, autorités de santé et professionnels de terrain travaillent pour améliorer les choses, comme en témoigne la plénière organisée sur ce thème pendant le congrès.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte