L’écho des registres  Abonné

Publié le 11/10/2013

Avec toute une sesion de Hot-Line qui leur était dédiée, les registres étaient à l’honneur à Amsterdam.

Ainsi, EUROASPIRE IV rappelle que les coronariens sont loin de bénéficier d'une prévention moderne optimale. Un an après hospitalisation pour coronaropathie, la moitié de ceux qui fumaient continuent (16%), 38% sont obèses dont 40% avec une obésité abdominale, la moitié des diabétiques connus ont une HbA1c›7%, 21% atteignent un objectif de LDL <0.7 et 40% ont une PAS/PAD <140/90 mmHg.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte