La lucite hivernale bénigne, une photodermatose sous-estimée  Abonné

Par
Publié le 15/01/2021

La lucite hivernale bénigne (LHB) appartient aux lucites idiopathiques, groupe de dermatoses inflammatoires dont le mécanisme est mal connu, comme la lucite estivale bénigne, la photodermatose printanière juvénile, etc. Comme son nom l’indique, elle est dans la majorité des cas bénigne, mais est certainement sous-estimée et volontiers confondue avec d’autres dermatoses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte