La lombalgie chronique se met aux biothérapies  Abonné

Publié le 04/09/2020

Enfin de nouvelles perspectives thérapeutiques dans la lombalgie chronique avec l’espoir d’une première thérapie ciblée ! Dans une indication où la plupart des traitements actuels sont peu efficaces ou mal tolérés, le tanezumab constitue une nouvelle approche prometteuse.

Cet anticorps monoclonal cible spécifiquement les mécanismes de la douleur : il inhibe le Nerve Growth Factor impliqué dans la transmission du message nociceptif. Il s’agit d’un facteur de modulation de la substance P et du CGRP, deux médiateurs périphériques de la douleur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte