Congrès européen d’urologie 2019

La lithiase urinaire en plein boom Abonné

Publié le 10/05/2019
La lithiase urinaire en plein boom

Lithiase
ZEPHYR/SPL/PHANIE

Témoin de l’environnement et des habitudes alimentaires des populations, la lithiase urinaire évolue. Avec à la fois une fréquence en hausse, mais aussi l’émergence de nouveaux types de calcul et le développement de moyens thérapeutiques de plus en plus performants. Autant de mutations détaillées lors du dernier congrès européen d’urologie (EAU, 15-19 mars Barcelone).

[Du 5 au 23 août, Le Généraliste republie chaque jour l’un des dossiers qui ont marqué l’année. Celui-ci a été publié le 10/05] Une fois n’est pas coutume, cette année, le congrès européen d’urologie (EAU, 15-19 mars 2019, Barcelone) a fait la part belle aux lithiases urinaires. De mieux en mieux comprises, ces pathologies sont aussi de plus en plus fréquentes, comme l’ont souligné plusieurs experts. Trois fois plus de cas en 40 ans En 40 ans, la prévalence de la maladie lithiasique a ainsi triplé, atteignant désormais près de 10 % de la population. L’épidémie actuelle d…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte