29e congrès du CNCF

Coup de jeune sur les valvulopathies Abonné

Publié le 10/11/2017
Coup de jeune sur les valvulopathies

TAVI
Edwards Lifesciences

Longtemps cantonné à la chirurgie et aux AVK, le traitement des valvulopathies se modernise, comme en témoignent les nombreuses communications qui leur étaient dédiées lors du congrès du Collège national des cardiologues français. Avec l’avènement des techniques percutanées, ces pathologies rentrent de plain-pied dans l’ère de la cardiologie interventionnelle, tout en lorgnant de plus en plus du côté des AOD.

La roue tourne toujours en cardiologie… Alors que pendant longtemps la maladie coronaire a tenu le haut du pavé dans les congrès, depuis peu les valvulopathies tendent à leur voler la vedette, boostées par le développement des techniques de remplacement valvulaire percutanées. Le récent congrès du Collège national des cardiologues français, (CNCF, Lille 19 au 21 octobre) n’a pas fait exception, avec plusieurs communications dédiées au TAVI (Transcatheter Aortic Valve Implantation) et toute une session sur les nouvelles recommandations européennes sur les valvulopathies. De…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte