Neuro-vasculaire

CONDUITE À TENIR DANS LES PREMIÈRES HEURES DE l'AVC  Abonné

Publié le 18/05/2012

Tout AVC constituant une urgence, l'appel au 15 est la règle. La prise en charge des premières heures conditionne en effet le pronostic, y compris en cas d'accident ischémique transitoire.

Crédit photo : ©BSIP/NEIL BORDEN

L’accident vasculaire cérébral (AVC) ne concerne pas que le grand âge : le quart des 130 000 nouveaux cas d’AVC qui surviennent en France chaque année concernent des patients de moins de 65 ans ; plus de la moitié affecte les plus de 75 ans (1). C’est la première cause de handicap acquis de l'adulte, 2e cause de démence après la maladie d'Alzheimer et 3e cause de mortalité dans notre pays (2e cause de mortalité dans le monde). Après un premier AVC, le risque de récidive dans les 5 ans est estimé entre 30 et 43 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte