Médecine vasculaire

COMPRESSION ET ULCERE DE JAMBE A PREDOMINANCE VEINEUSE  Abonné

Publié le 09/10/2009
Actuellement en France, la pathologie est sous-estimé à la fois dans sa prise en charge diagnostique et thérapeutique, et sa prise en charge est hétérogène. Les ulcères veineux cicatrisent plus vite avec compression que sans compression

DIAGNOSTIQUER UN ULCERE VEINEUX OU A PREDOMINANCE VEINEUSE

-› Les antécédents veineux tant personnels que familiaux doivent être recherchés ainsi que les signes cliniques d’insuffisance veineuse chronique (localisation de la région périmalléolaire jusqu’au tiers inférieur du mollet, telangiectasies, eczéma, dermite ocre, etc.).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte