Si " Le Généraliste " était paru en 1905

Comment doivent s'habiller les tuberculeux

Par
Publié le 09/02/2017
Histoire

Histoire


L'action de la lumière, l'action photothérapique n'étant pas contestable chez les phtisiques, on doit conseiller aux tuberculeux le port d'un costume qui permette à la lumière de pénétrer avec le moins de perte jusque dans la profondeur des organes pour y exercer ses doubles propriétés microbicides et toniques.

D'après les expériences du Dr Malgat, les tissus qui correspondent le mieux à cette double indication sont ceux de couleur blanche, la soie exceptée. Ce sont ceux qui laissent passer le plus grand nombre de rayons chimiques et qui n'absorbent aucune radiation spectrale.

C'est donc aux tissus blancs de laine, de velours, de coton ou de toile qu'il faut donner la préférence pour vêtir les tuberculeux. Après le blanc, le choix doit se porter sur le bleu et le violet. Les vêtements de cette couleur sont inférieurs aux blancs, parce qu’au lieu de laisser passer tous les rayons du spectre, ils ne sont traversés que par ceux de leur teinte respective et qu'ils absorbent les autres. Bleus ou violets, ils ne sont donc perméables qu'aux radiations chimiques.

Les costumes noirs, rouges, jaunes et verts, si leur teinte est pure, doivent absolument être rejetés car ils ne laissent passer aucune radiation bactéricide.

("Bulletin général de thérapeutique ", 1905)


Source : legeneraliste.fr