Classification des hyperplasies endométriales (2)  Abonné

Publié le 29/01/2010

- Hyperplasie simple sans atypie. Absence d’atypie cytologique et de désorganisation architecturale. AncienneS dénominations : endomètre prolifératif persistant; hyperplasie glandulo-kystique.

- Hyperplasie complexe sans atypie. Absence d’atypie cytologique mais présence d’une désorganisation architecturale (glandes ramifiées, chorion peu abondant…). Ancienne dénomination : hyperplasie adénomateuse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte