Choc toxique et tampon : le BEH rappelle les règles

Par
Publié le 23/01/2018
Staphylocoque doré

Staphylocoque doré
Crédit photo : CDC/PHANIE

Le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire (BEH) du 22 janvier fait le point sur 5 cas de choc toxique staphylococcique d’origine menstruelle (CTS-M) liés à l’utilisation de tampons hygiéniques, survenus en Pays de la Loire entre 2013 et 2016. Il s’agissait de 5 jeunes filles (12-21 ans) hospitalisées en réanimation. Cette affection a été assez fortement médiatisée ces dernières années.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)