CHLAMYDIAE TRACHOMATIS  Abonné

Publié le 10/06/2016

L’incidence des infections à C. trachomatis est également en augmentation. 1 à 3 % de la population française en est porteuse. La cervicite est encore plus souvent asymptomatique que celle à gonocoque : 50 à 90 % des cas. Lorsqu’elle est symptomatique, les leucorrhées peuvent être peu différentes (en aspect et abondance) des leucorrhées physiologiques.

Les complications comprennent les salpingites (et leur risque de grossesses extra-utérines, d’infertilité et d’algies pelviennes chroniques) et les péri-hépatites.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte