Repères patient

À chaque douleur, son antalgie  Abonné

Publié le 19/09/2014

Le traitement de chaque douleur répond à un certain nombre de règles qui ont changé depuis le retrait à la vente des associations dextropropoxiphène/paracétamol avec ou sans caféine. Un traitement à individualiser selon l’âge et l’efficacité.

J'EXPLIQUE

• Deux types de douleurs sont à distinguer : les douleurs nociceptives, les plus fréquentes (cf schéma) et les douleurs neuropathiques, plus rares mais parfois fulgurantes et insupportables.

• Face à des douleurs nociceptives, la cause de ces douleurs doit être recherchée et traitée (contractures, hématomes, pathologies rhumatologiques…).

• Le traitement antalgique de ces douleurs nociceptives répond aux recos de l'OMS (1986) avec ses trois paliers mais doit être réactualisé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte