CHAPITRE 7 : CAS PARTICULIERS  Abonné

Publié le 30/05/2014

Douleurs musculaires sous statines

Les douleurs musculaires sous statines sont relativement fréquentes dans la pratique courante. En pratique, il faut essayer plusieurs statines à petites doses (pravastatine, fluvastatine, rosuvastatine) en faisant des fenêtres thérapeutiques de 4 à 6 semaines entre chaque prescription. Les douleurs sont dose-dépendantes. Il est possible d’utiliser la rosuvastatine en séquentiel grâce à sa longue demi-vie. En cas de persistance des douleurs et/ou de CPK élevées, il faut rechercher une pathologie musculaire sous-jacente.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte