CHAPITRE 6 - LES CONDYLOMES  Abonné

Publié le 22/05/2015

La prévalence des condylomes ou verrues génitales est d’environ 1 % de la population sexuellement active, avec un caractère récidivant pour 30 % des patients. Les condylomes sont des tumeurs bénignes de l’épithélium malpighien. Les localisations sont très variables (périnée, petites et grandes lèvres, région péri-anale). Il s’agit de lésions induites par certains papillomavirus humains (HPV), en particulier les types 6 et 11, responsables de plus de 90 % d’entre eux. La transmission virale est surtout sexuelle. On décrit trois grands types de condylomes :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte