CHAPITRE 6 : EN PHASES AIGUES : LA CORTICOTHERAPIE  Abonné

Publié le 09/09/2016

Le traitement de référence des poussées aigues de la DA repose en premier lieu sur la corticothérapie locale. Ce traitement est très efficace et bien toléré.  Une alternative est possible après l’âge de 2 ans, le tacrolimus topique (immunomodulateur) qui est surtout utilisé en traitement de maintenance. Le traitement anti-inflammatoire doit être le plus précoce possible (6).
 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte