CHAPITRE 5 - L’IMPORTANCE DU RôLE DES PARENTS  Abonné

Publié le 17/04/2015

› Le généraliste peut aider les parents à accepter que leur enfant ne leur renvoie pas l’image qu’ils en attendaient. Il doit inciter les parents à bannir les phrases assassines ou les regards menaçants qui rompent la communication et renvoient tacitement à l’idée de privation. L’adolescent est responsabilisé, et non pas assisté comme un petit enfant. Le rôle des parents doit se limiter à l’accompagner et à le soutenir, pas à le « sur-surveiller ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte