CHAPITRE 5 : LES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES  Abonné

Publié le 04/12/2015

La décision de la mise en route d'un traitement, le type et les modalités, la réalisation, la responsabilité, le contrôle de l'efficacité, la durée et la décision de l'arrêt relèvent du spécialiste. Mais, c'est au médecin généraliste, en raison de sa proximité, de sa connaissance du milieu familial, qu'incombe le rôle essentiel de suivi, en relation avec le spécialiste, dans cette période difficile de la vie de l'enfant et, encore plus, de l'adolescent. Le traitement est d'autant plus efficace qu'il est démarré tôt et à plus petite angulation possible.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte