CHAPITRE 4 : PRISE EN CHARGE THÉRAPEUTIQUE  Abonné

Publié le 13/05/2016

Les recommandations 2 007 de l’ex-Afssaps préconisaient :

- pour les pyélonéphrites chez les enfants de plus de 3 mois, un traitement initial parentéral par la ceftriaxone ou les aminosides, puis un relais oral (en fonction des résultats de l’antibiogramme) par le céfixime ou le cotrimoxazole (TMP-SMX) ;
Chez les moins de 3 mois, du fait de bactériémies plus fréquentes, une hospitalisation initiale et une bithérapie associant une céphalosporine de troisième génération et un aminoside ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte