CHAPITRE 4 : INFORMATION DU PATIENT  Abonné

Publié le 05/12/2014

L’objectif du traitement n’est pas de faire disparaitre les lésions d’urticaire mais d’améliorer suffisamment le patient et, en particulier, limiter le prurit pour que sa vie personnelle et professionnelle soit normale. Ceci est en général le cas lorsque le traitement améliore le patient de 75% (« 75 % d’amélioration est un succès, le 100 % est une chance »). à ce titre, la prise en charge de l’UC présente beaucoup de similitudes avec celle d’autres dermatoses inflammatoires chroniques comme le psoriasis et la dermatite atopique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte